ALFONSO AROCA : JEUNE PRODIGE DU PIANO

« Je veux partager un voyage musical personnel. »

« Je souhaite partager l’expérience d’un voyage musical personnel, de mon enfance à  aujourd’hui, au travers de la passion que je ressens pour ma terre, mon entourage, du respect  que m’inspire la musique que l’on respire et qui est en chacun de nous. »

Ce jeune pianiste fusionne avec brio le flamenco et le jazz, en apportant de nouveaux concepts évoquant le naturel de la destinée… l’amour, la générosité, la vie et qui décrivent avec rigueur la réalité de l’homme et de son univers grandeur nature. Il prétend être capable d’échapper à ses propres désirs en prenant des engagements toujours plus courageux qui élèvent sa maestria là où l’amertume, la douleur ou la résignation provoquent une émotion intense d’une beauté délicate. Pour Alfonso Aroca, la force réside dans l’économie du mot et le respect de l’évolution naturelle du flamenco. Assister à un concert d’Alfonso Aroca au piano, c’est être en présence d’un éminent artiste d’exception, dont le souffle profond engendre cette plainte qui vous invite à sortir vos habits de gala pour l’occasion. Il voulait se prouver que lui, seul face au monde, pouvait obtenir ce à quoi il aspirait avec passion. .

« Ma participation au 52e Concours international de chants de « Las Minas de la Union » en 2012, où j’ai obtenu le deuxième prix d’instrumentiste flamenco, a été un moment important… »

Après s’être imprégné de l’esprit des grands maîtres de l’histoire, Alfonso poursuit ses recherches et continue à travailler et à créer en forgeant un langage propre et une personnalité musicale en évolution constante. Actuellement, il joue en première partie de la tournée 2013, « La música no se toca » d’Alejandro Sanz

Alfonso Aroca

Jose Mari (Blanco Enea)

Jose Manuel Belmonte

Jose Carlos Luque (barbarroja)

Pilar de Gabriel Molina

  • Pilar de Gabriel
  • Jose Manuel Belmonte
  • Jose Mari Blanco Enea